Archives‎ > ‎Archives 2013‎ > ‎

Janvier 2013

23 janvier 2013

Quel bilan pour Aquassistance en 2012 ?

Fin de réalisation des projets d’alimentation en eau d’Ambalanirana (Madagascar) et Mbaniou (Sénégal). Début des travaux à Demdeng (Cameroun) et Suelle (Sénégal). Assistance technique en eau et assainissement au Laos et Cambodge. Expertises des projets d’hydraulique villageoise nouvellement adoptés par le Conseil d’Administration. Voici quelques uns des temps forts de 2012.

L’année a été marquée par une activité intense, avec en fin d’année, 80 projets en portefeuille, au bénéfice de quelque 900.000 personnes sur quatre continents. En nombre, les missions menées dans 15 pays, ont connu une légère hausse. La hausse a été forte sur le nombre de jours de missions sur site, qui a totalisé 1238 jours, en augmentation de plus de 35%. 

En raison du contexte sécuritaire en Afrique, des projets pour lesquels Aquassistance avait déjà pris des engagements ont été menés à distance en faisant appel à des entreprises locales. 


Tous les types de compétences techniques des membres d’Aquassistance ont été sollicités. L’eau potable est restée l’objet principal des projets, étant une priorité dans de nombreuses régions. Néanmoins 3 projets concernent l’assainissement (Cambodge, Togo, Burkina Faso) et 3 la gestion des déchets (Haïti, Sénégal, Madagascar). Les projets ont nécessité le savoir-faire d’hydrogéologues, ingénieurs, agents de réseau, électromécaniciens, tandis que d’autres bénévoles ont travaillé en support pour le montage des dossiers ou la communication.
Le nombre d’adhérents d’Aquassistance a augmenté de 2% par rapport à l’année précédente.