Archives‎ > ‎Archives 2013‎ > ‎

Octobre 2013


Mauritanie - Construction et gestion de réseau d'eau potable à Ndiorol

L'eau arrive aux 4 bornes-fontaines et 60 branchements domiciliaires flambant neufs de Ndiorol et Arwa, où le château d'eau de 10 mètres de hauteur fait maintenant partie du paysage. Un champ photovoltaïque permet de pomper 60 mètres cubes par jour.

Ces réalisations sont le fruit de la coopération entre l'association de ressortissants, Souska, Aquassistance qui y a réalisé un forage en 2009, l'UNHCR, présent dans la Vallée du fleuve Sénégal,

qui s'est associé à la construction de l'adduction d'eau et le Gret Mauritanie qui a mis en œuvre le projet sur le terrain. Alors qu'Aquassistance ne pouvait plus envoyer d'équipe en Mauritanie, en raison du contexte, le Gret a supervisé les travaux, formé l'association d'usagers de l'eau et sensibilisé les usagers à l'hygiène et à leurs droits et devoirs en matière d'accès à l'eau.
La gestion complète du service (pompage, entretien, facturation) est actuellement assurée par l'association d'usagers.

Crédit photo : Gret Mauritanie

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Madagascar - Un projet d’hydraulique villageoise à Mandrosoa

Mandrosoa est une commune rurale malgache à 42 km à l’est et deux heures de route de la capitale. Ses points d’eau étaient contaminés depuis des années, provoquant des maladies telles la bilharziose.

A la demande de l’association pour le développement de la commune, Aquassistance a mené une expertise, monté un projet, puis lancé une consultation auprès d’entreprises locales. L’association porteuse du projet a assuré la logistique sur place pour les bénévoles d’Aquassistance et les salariés de l’entreprise retenue. Les habitants ont participé au creusement des tranchées et l’aménagement des plateformes des réservoirs.

L’équipe Aquassistance a suivi les travaux réalisés par une entreprise locale : aménagement d’une source, réalisation d’un stockage d’eau, de 2350 mètres de canalisations et de six bornes fontaines, dont l'une alimentant l’école primaire publique.

Le comité de gestion, de son côté, a nommé deux fontainiers. Une mission est prévue pour réceptionner des installations, suivre le comité de gestion et observer l’impact de la sensibilisation à l’eau et l’hygiène réalisée par la direction régionale d’Analamanga.

Grâce à ce projet, 650 habitants ont aujourd’hui un accès rapide à une eau de bonne qualité.

Aquassistance mène de front plusieurs projets sur la Grande Ile, certains au stade d’expertise, d’autres plus avancés, sans oublier le programme pluriannuel Méddea d’assistance technique et formation aux petits exploitants de l’eau en milieu rural.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Comments