Archives‎ > ‎Archives 2014‎ > ‎

Mai 2014



Fête de l'Eden 2014 à Mougins, sous le signe du développement durable


Samedi 17 mai la Ville de Mougins a organisé la Fête de l’Eden, rendez-vous annuel grand public consacré au respect de l’environnement et au développement durable. Elle y a invité Aquassistance à tenir un stand. 
L'équipe Aquassistance a eu à cœur de sensibiliser les enfants et les parents, venus très nombreux, aux difficultés d'accès à l'eau potable dans le monde. 
Au travers de l'animation "Porteur d'Eau", les enfants, et quelques parents, ont pu mesurer à quel point il était fatiguant et compliqué d'obtenir un peu d'eau dans certains pays. Un quiz sur l'accès à l'eau potable dans le monde
leur était également proposé afin de mieux leur faire comprendre la raison d'être d’une telle association.

La visite du Maire de Mougins et de son homologue italien, maire de la ville jumelle de Mougins, Lerice, a été l’occasion pour Aquassistance de leur présenter les actions qu'elle mène depuis 20 ans. 

Un grand merci à la ville de Mougins et à l'équipe de bénévoles d’Aquassistance qui s'est investie durant toute la journée pour témoigner de son expérience et sensibiliser le public sur les inégalités d'accès à l'eau potable.


//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Inde : assistance technique à la construction de bassins de rétention / infiltration


L’association Rain Drop mène des projets dans la région du Bundelkhand, dans l’Etat de l’Uttar Pradesh. C’est une des régions les plus pauvres d’Inde, qui manque d’infrastructures hospitalières et éducatives.

Les projets sont conçus selon les spécificités de chaque village, avec les habitants. Le besoin principal des populations est l’accès à l’eau. Les activités de Rain Drop dans ce domaine sont la 
récupération d’eau et l’usage durable des ressources en eau.

Les périodes de sécheresse sont de plus en plus longues et la mousson est irrégulière. Pour y remédier, Rain Drop construit des bassins de rétention d’eau, afin de recharger les nappes phréatiques, pour que les familles aient de l’eau toute l’année.

En matière de gestion des eaux superficielles et d’hydrogéologie, Rain Drop a fait appel à l’expertise d’Aquassistance.

C’est ainsi que trois bénévoles - deux adhérentes françaises et un adhérent indien (salarié de Suez Environnement India) - se sont rendus en mars 2014 à Mau pour une expertise et un diagnostic des ressources en eau d'une dizaine de villages. Le but était le dimensionnement et la mise en place de 5 bassins de rétention et d’infiltration de l’eau abondante qui tombe à la saison des pluies. L’eau de ces bassins servira à la desserte de la population villageoise et à l’irrigation, mais aussi à la réalimentation des nappes mises à mal par la sécheresse et le creusement de puits.

L'équipe a travaillé dans d'excellentes conditions grâce à l'aide précieuse des membres de l'association Rain Drop et de son partenaire local Sarvodaya Sewa Ashram.

Le projet est soutenu par le Fonds Suez Environnement Initiatives, la Ville de Grasse et la Fondation Crédit Agricole Suisse. 

Les travaux des bassins devraient commencer courant mai/juin 2014.


Interview de Prashant, un des bénévoles ayant participé à la mission


//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////


Cameroun : travaux prioritaires d'alimentation en eau à Fondjomekwet


Une mission d'évaluation en juin 2013 avait posé les bases du programme d'alimentation en eau du village de brousse de Fondjomekwet à 200 km à l’est de Douala (15.000 habitants), à la demande de l'association de migrants ASVIFO. Un diagnostic approfondi a été fait alors du système actuel, Scanwater (2 forages, 20 km de réseau, 25 bornes-fontaines). 

En mars 2014, deux équipes Aquassistance se sont rendues sur place pour démarrer les travaux prioritaires, confiés à des entreprises camerounaises. Elles ont testé les forages existants et identifié des sites favorables à des nouveaux, commencé à remettre en service la partie centrale de Scanwater (restauration électromécanique du seul forage encore opérationnel et réparation du réseau de refoulement), à restaurer 4 captages avec bornes-fontaines dans les secteurs périphériques et à poser les bases du comité de l’eau. 

Les équipes ont travaillé dans d'excellentes conditions grâce au concours de toute la population : la chefferie, les villageois qui n'ont pas ménagé leur peine pour creuser les tranchées, les entreprises locales avec lesquelles des partenariats solides sont en train de se mettre en place. 

Les bénévoles ont apprécié la force du lien social à Fodjomekwet, ont été épatés par la luxuriance de la nature et goûté à l'excellente cuisine camerounaise issue de produits naturels.

Comments