Archives‎ > ‎Archives 2012‎ > ‎

Décembre 2012

18 décembre 2012

Nos Meilleurs Voeux pour 2013

Nous vous remercions, vous tous qui nous avez accompagnés pendant l'année 2012, membres de l'association, bénévoles, associations partenaires, bailleurs de fonds et nous vous invitons à poursuivre votre engagement à nos côtés, dans tous les projets que nous menons pour le bénéfice des populations les plus démunies. 


Création Eric Sault. Photos © Aquassistance.

Partagez notre carte de voeux en invitant vos contacts à nous rejoindre à l'adresse suivante  www.aquassistance.org  


15 décembre 2012

Aquassistance s'engage dans cinq nouveaux projets

Lors de sa réunion du 7 décembre 2012, le conseil d'administration d'Aquassistance s'est engagé dans cinq nouveaux projets d'hydraulique villageoise. Il a également confirmé son engagement technique et financier dans 14 projets en cours.

Madagascar - Ampasimaneva 
Le projet est proposé par l'association « A better life for children ». Il s’insère dans le projet de reconstruction du collège de 200 enfants d’Ampasimaneva, près d’Anosibé An ‘Ala, détruit par un cyclone en 2010. Parallèlement, l'association a lancé l’équipement hydroélectrique de la rivière avec l’aide de Force EDF. Actuellement, l’eau est prélevée par les villageois à 800 m du village dans une rivière.La ressource pour l'alimentation en eau du village sera prélevée sur la conduite d'alimentation de la turbine hydro-électrique.


Viet Nam - Can Giuoc 

Les autorités locales de la ville de Cần Giuộc au sud de Saigon ont sollicité l’association "Les Enfants du Dragon" pour la construction d'une station de traitement d'eau pompée dans la rivière et la réalisation d’un réseau, capables de subvenir aux besoins d’environ 4.000 personnes. Les Enfants du Dragon travaillent avec le Comité Populaire de Cần Giuộc à la construction de logements sociaux pour les plus démunis. 



Cameroun - Fondjomekwet 

Le projet se trouve dans la Région de l'Ouest. Il est porté par l’association pour le soutien du village de Fondjomekwet (ASVIFO) qui regroupe les migrants en France. Le village compte 15 000 habitants et il connait un sérieux problème d'accès des populations à l'eau potable. Le réseau Scan Water existant ne couvre même pas entièrement un des 11 quartiers que compte le village. La vétusté des installations pose des problèmes de maintenance. Quant aux sources et autres points d'eau ou s'approvisionnent les populations en marge du réseau Scan Water, ils ne garantissent pas des conditions d'hygiène satisfaisantes. 


Madagascar - Iles Radamas 

Les îles Radamas forment un archipel situé au Nord Ouest de Madagascar, à une centaine de kilomètres au Sud de Nosy Be. Leur taille varie de quelques km2 à quelques dizaines de km2. Les villages, lorsqu’ils ne sont pas près d’un ruisseau, s’alimentent à partir d’un trou d’eau situé à proximité. La population est peu dense, les villages sont de petite taille (100 à 200 habitants). Il n’existe aucun dispositif de captage et d’adduction d’eau. Le projet consisterait à équiper, un, puis plusieurs villages d’un système d’adduction d’eau rudimentaire : captage, avec une alimentation en énergie autonome, réservoir, conduite jusqu’au village, installation d’une ou plusieurs bornes au centre du village. 

Congo Brazzaville – alimentation de 6 centres de santé 

Le projet est porté par l'association ASLAV. L’ASLAV (Association de l'Amour Vivant) est une association française, qui travaille au Congo depuis 2007. Depuis sa création, l’ASLAV a fourni des médicaments, consommables et matériel médico-chirurgical à des structures sanitaires de brousse. Plusieurs des centres partenaires de l’ASLAV n’ont pas accès à l’eau courante, ce qui est un frein au bon fonctionnement des centres de santé et aux normes d’hygiène requises. Il semble primordial, afin de consolider et pérenniser l’action de l’ASLAV, de trouver une solution durable aux problèmes d’eau des centres.

  


5 décembre 2012

Les travaux avancent à Demdeng, au Cameroun

Le projet d’alimentation en eau de Demdeng est entré dans la phase travaux grâce à l’engagement des bénévoles d’Aquassistance ainsi qu’à la ténacité et au soutien permanent de la Ville de Chamonix-Mont Blanc, qui collabore avec la ville de montagne camerounaise depuis 2003. 

Suite à l’appel à bénévoles, Frédérik Landrieu et Patrice Loas renforcent les compétences de l’équipe projet (Alexia Giroud, Jeanne-Astrid Fouégué, Jean-Marie Battarel). Ils apporteront leur expérience dans la conduite des travaux lors des missions de suivi des travaux effectués par des entreprises camerounaises : fourniture et pose de 4,4 km de canalisations, construction d’un réservoir au sol de 45 mètres cubes et de neuf bornes fontaines, mise en place du contrôle du pompage. 


Ce premier programme bénéficiera à 1000 habitants des villages de Mbieng, Fomayum et Djoko. La satisfaction du besoin essentiel pour la population qu’est l’eau potable, ouvrira la voie à un plus grand développement de Demdeng, y compris touristique. Cette tranche de travaux bénéficie du financement de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse, de la Commune de Chamonix-Mont Blanc et d’Aquassistance. D’autres tranches de travaux suivront dès qu’elles seront financées.






5 décembre 2012

Legmoin (Burkina Faso), un projet qui s’inscrit dans la durée

La Ville de Grasse s’est engagée depuis 2007 dans un projet de coopération décentralisée avec la commune de Legmoin, au Burkina Faso. Dès le départ, l’objectif était l’alimentation en eau des 13.000 habitants. La Ville de Grasse a confié la conception technique du projet et la réalisation à Aquassistance (sous la direction de projet de Dominique Chenille) et elle s’est chargée d’en trouver le financement. 

De 2009 à 2012, douze nouveaux forages équipés de pompes à motricité humaines ont donné accès à l’eau à la population de plusieurs hameaux. 

Une troisième phase est en cours, visant l’approvisionnement en eau par un «mini-réseau» des 1.300 habitants du chef-lieu de Legmoin et des établissements clés : la mairie, l’hôpital, la maternité, le marché, la paroisse catholique et les écoles où sont scolarisés 1100 élèves. 

En octobre 2012, trois bénévoles d’Aquassistance (Dominique Chenille, Pascal Moia, Patrick Lebreton) ont lancé les travaux de creusement des tranchées et de pose des tuyaux en PVC. Ils ont formé les ouvriers embauchés par la Mairie de Legmoin aux travaux de plomberie et à l’emboîtage des tuyaux. Le projet prévoit des branchements vers les divers bâtiments ainsi que des bornes-fontaines situées à des emplacements choisis en concertation avec les futurs utilisateurs.

Aquassistance a aussi passé commande pour un réservoir métallique de 30 m3. Au printemps 2013, une autre équipe d’Aquassistance installera le pompage solaire et mettra en service le réseau. Les AUE (Associations des usagers de l’eau) encaisseront ensuite les cotisations pour l’utilisation des bornes-fontaines, sous le contrôle de la Mairie de Legmoin.



Témoignage de Patrick Lebreton, bénévole Aquassistance, salarié de Lyonnaise des Eaux à Bordeaux 

« Nous sommes allés chercher le matériel de plomberie chez les deux fournisseurs retenus.
Ça a été assez long, car nous avons dû compter les pièces et nous ne quitterons Ouagadougou qu’en début d’après-midi. Les tuyaux arrivés d’Abidjan ont été livrés à Legmoin. Ouf ! 
Nous sommes accueillis à Legmoin par les élus, avec chaleur (climatique et humaine). Ensuite tout s’enchaîne, avec la réunion des intervenants sur le chantier, le débardage des tuyaux et la formation des plombiers. 
Je m’occupe des terrassements, une activité qui soulève l’enthousiasme des habitants, payés au mètre linéaire. Rapidement, les effectifs vont grossir pour passer de 50 à 150 terrassiers ! Nous réalisons 4.300 mètres de tranchées, nous posons les tuyaux et nous remblayons dans la foulée, ce qui dépasse nos espérances. 
J’ai le sentiment d’avoir rempli les objectifs. La préparation d’une telle mission, son organisation sur place et l’adhésion des gens du village sont indispensables pour réussir. »