Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Actualités


Retour

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Rwanda - UNATEK

Le Rwanda ne manque pas d’eau mais la première cause de mortalité ce sont les maladies hydriques. Il n’existe pas d’organisme officiel de contrôle de la potabilité de l’eau bien que le gouvernement s’y intéresse fortement.

L’UNATEK (Université d’Agriculture, Technologie et Education), par l’intermédiaire du CERID (Centre de recherche et intervention en développement) souhaite mettre en place un laboratoire pour effectuer des prélèvements et analyses en eaux potables, résiduaires, d’irrigation... Le Rwanda nous est apparu comme un pays ayant la volonté de se reconstruire et se donnant les moyens pour ce faire. Nous avons rencontré beaucoup d’étudiants enthousiastes, qui parlent d’avenir et sont partants pour faire bouger leur pays avec l’aide de leur gouvernement. Nous avons eu l’occasion de visiter un mémorial, qui nous a marqué. Ce mémorial a un étage réservé aux autres génocides (juif, arménien, etc.). J’ai gardé en mémoire la dernière phrase écrite à la sortie « N’oubliez pas, cela peut encore arriver ».

Isabelle Loridan et moi-même avons été accueillies par Jean-Baptiste Mubumbyi-Dunia (initiateur du projet) qui nous a amenées de Kigali à Kibongo, lieu de notre mission. Une réunion avec le Doyen de la faculté, le responsable du CERID, M. Mubumbyi-Dunia et le futur responsable du laboratoire, Derrick Bugeniman, a permis de planifier la semaine. Ils nous ont présenté un dossier très bien construit avec un budget pour les locaux et le personnel, mais sans le matériel de laboratoire.

Nous avons visité une usine d’eau potable, qui alimente 16% de la population (traitement de l’eau d’une source, avec une augmentation de pH avec du travertin et chloration), des forages profonds, bâches pluviales (utilisées pour l’arrosage et l’abreuvage), réservoirs… Nous avons eu la chance de rencontrer les habitants qui nous ont donné de précieux renseignements pour mener à bien notre mission. Nous nous sommes rendues sur le chantier du futur laboratoire, qui sera vaste et pourra accueillir d’autres activités analytiques. Ces visites nous ont permis de constater le besoin réel d’un laboratoire et de déterminer les paramètres à analyser (microbiologiques et physico-chimiques), de prévoir le plan du laboratoire et réaliser une carte des points sensibles de prélèvement pour analyses (puits et sources).

Notre mission au retour est de faire le point avec les laboratoires régionaux du groupe en France et le magasin humanitaire d’Aquassistance, sur le matériel qui pourrait être cédé au nouveau laboratoire de l’UNATEK. Une seconde mission est à organiser pour former le personnel aux analyses. A suivre…

Consultez également
Indonésie - Aquassistance se mobilise pour les sinistrés de Sulawesi

Indonésie - Aquassistance se mobilise pour les sinistrés de Sulawesi

Après le séisme et le tsunami qui ont ravagé une partie de l'île de Sulawesi, l’aide humanitaire...

5 octobre 2018
Bangladesh -  Evaluation de la situation des camps de Rohingyas avec PUI

Bangladesh -  Evaluation de la situation des camps de Rohingyas avec PUI

Cet été, Aquassistance a mené une mission conjointe avec les équipes de Première Urgence...

28 septembre 2018
Guinée (Pita) - Des nouvelles du centre de santé de l'Ordre de Malte

Guinée (Pita) - Des nouvelles du centre de santé de l'Ordre de Malte

En mars dernier, nous avions mené une mission d’assistance technique pour l’Ordre de Malte, qui...

27 septembre 2018
Burkina Faso : Réception des travaux de Dahoré

Burkina Faso : Réception des travaux de Dahoré

En août 2018, Aquassistance a réalisé une mission de réception des travaux pour le projet...

27 septembre 2018
Nouvelle publication : Rapport d'activités 2017

Nouvelle publication : Rapport d'activités 2017

Découvrez notre dernier rapport d’activités qui retrace l’essentiel de l’année 2017 : les faits...

5 septembre 2018
Togo (Aného) - retour de mission Juillet 2018

Togo (Aného) - retour de mission Juillet 2018

Fin 2017, deux bénévoles avaient réalisé une mission de formation des opérateurs du SPANC...

27 juillet 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus