Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour

Maroc - Fin de la corvée d’eau à Enzaguen : le douar dispose d’eau potable

En décembre 2007 une mission bordelaise composée de Francis Pujau, Fabrice Sanssouci, Stéphane Rufo et Jean-Michel Lacrampe posait la dernière pierre du projet d’approvisionnement en eau d’Enzaguen. Le chef de mission raconte.

Enfin !!! Après quelques années de démarches administratives nous avons pu réaliser ce projet : Enzaguen, petit douar de la commune d’Idaoumoumen, province de Taroudant, se trouve sur les versants sud du Haut Atlas, une des deux seules régions au monde où pousse l’arganier (des graines duquel on extrait l’huile), seule ressource du village avec l’élevage de chèvres.

Ce projet fut réalisé en trois phases.

  • Première phase

Approfondissement du puits existant, construction d’un château d’eau et d’un local technique par l’entreprise Guema.

  • Deuxième phase

Réalisation des tranchées, pose des branchements, mise en place de la pompe. Nous fûmes aidés par une grande mobilisation des villageois, très motivés car enfin ils commençaient à croire à notre projet.

  • Troisième phase

Mise en eau des canalisations, électrification de la pompe. Ce fut la phase la plus courte mais la plus laborieuse. Nous avions dit à tous les villageois de ne pas prendre d’eau pour que nous puissions faire des essais, mais à notre arrivée, derrière chaque porte de maison se trouvaient des dizaines de bidons de 10 litres, voire même de 200 litres, remplis d’eau. Cette habitude s’estompera lorsqu’ils auront suffisamment confiance dans le système pour ne plus stocker l’eau.

Nous pûmes faire nos essais, quelques mises au point et la réparation de quelques fuites. Notre dernier jour se termina par moult remerciements, suivis d’une invitation à manger des tagines et déguster du thé. Quel bonheur pour nous de voir tous ces gens heureux de n’avoir plus ces corvées à faire, tout particulièrement pour les jeunes filles qui passaient leur temps à aller chercher l’eau au pu

L’arrivée de l’eau et de l’électricité devrait améliorer considérablement leur situation ; un grand bond dans le temps vient d’être fait. Notre tâche s’est terminée par une fête dite « fête de l’eau » en présence du Président de la commune et des villageois. Notre mission fut une réussite. Je souhaite à beaucoup de gens de ressentir ce que nous avons vécu. Dans ces missions nous apprenons à rester humbles et modestes devant le besoin, à ouvrir nos yeux et notre cœur.

Consultez également
Inde - études géophysiques à Rajewadi

Inde - études géophysiques à Rajewadi

L’ONG française Rain Drop vient en aide à des populations des régions agricoles les plus pauvres...

21 décembre 2020
Côte d'Ivoire - Achèvement des travaux à Niagbameko

Côte d'Ivoire - Achèvement des travaux à Niagbameko

Depuis 2015 Aquassistance accompagne l’association Hawai, qui rassemble des membres de la...

21 décembre 2020
Une station mobile de traitement à usage pédagogique en Jordanie

Une station mobile de traitement à usage pédagogique en Jordanie

Aquassistance est associée depuis fin 2019 au lancement du premier Master humanitaire en eau,...

21 décembre 2020
Prospective stratégique : bénévolat, formation et évaluation d'impacts

Prospective stratégique : bénévolat, formation et évaluation d'impacts

Le Conseil d’Administration et l’Equipe permanente ont constitué trois groupes pour travailler...

21 décembre 2020
Projet pédagogique à Sartrouville

Projet pédagogique à Sartrouville

Comprendre les enjeux de l’accès à l’eau dans le monde et découvrir comment fonctionne une ONG :...

21 décembre 2020
Guinée – A Maci, accompagnement social préalable aux travaux d’eau potable

Guinée – A Maci, accompagnement social préalable aux travaux d’eau potable

Nous veillons à l’avancement des projets ayant fait l’objet d’expertises, comme celui de Maci en...

17 décembre 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus