Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
Irak - Formation à la recherche de fuites d'eau avec Action contre la Faim

Irak - Formation à la recherche de fuites d'eau avec Action contre la Faim

Dohuk est une ville de la région autonome du Kurdistan Irakien au nord de l’Irak. Située à environ 1200 mètres d’altitude, elle est entourée de montagnes et de ce fait, beaucoup de rues sont en pente et l’eau ruisselle fortement en cas de pluie. Peuplée d’environ 300 000 habitants, cette ville s’est fortement développée dans les années 90 lorsque les populations rurales ont migré dans les villes à cause de la destruction de leurs villages lors du conflit de la première guerre du Golfe. L’expansion très rapide de la ville il y a 30 ans, combinée à sa topographie font que ses infrastructures, et notamment son réseau d’eau nécessite d’être réhabilité.

Action contre la faim, présente en Irak depuis 2013, a une base à Dohuk et pour aider à la réhabilitation du réseau d’eau de la ville, a souhaité proposer au Directorate of Water (DOW) de Dohuk un projet pilote de formation pour la recherche de fuites pour lequel elle a sollicité l’aide d’AQUASSISTANCE.

AQUASSISTANCE a réuni parmi sa communauté de membres des experts du métier de la recherche de fuites pour former un groupe de travail et répondre à cette demande. Pendant 6 mois, sous la coordination d'Antoine Lecuona, ce groupe de travail a travaillé à distance sur plusieurs tâches telles que rédiger un cahier des charges pour identifier le matériel le mieux adapté au contexte (appareils d’écoute acoustique), sélectionner des fournisseurs, analyser les offres avec ACF, effectuer des tests comparatifs de terrain des appareils, élaborer les supports de formation etc.

En octobre 2019, deux bénévoles de ce groupe (Antoine Lecuona et Olivier Hudelot) ont réalisé une mission pour rencontrer les acteurs et délivrer la formation aux agents du DOW. Un bref tour en ville leur a permis de constater l’omniprésence des fuites visibles, aussi bien sur canalisations que sur branchements et de partager sur les difficultés rencontrées sur le terrain : absence de regards ou de bouches, méconnaissance du réseau : cartographie réalisée sur la base de photos aériennes avec des tracés estimés et des diamètres et matériaux déclaratifs. La distribution est effectuée de manière intermittente de 3 à 6 heures tous les 2 jours la plupart du temps, donc la pression est la plupart du temps nulle (canalisation vide) et augmente à environs 2 à 4 bar en périodes de distribution. La topographie variable et l’absence de régulateurs de pression peut induire des surpressions importantes.

storage?id=883166&type=picture&secret=P4sHt3CyShmzJqFX5N8AKFjp4u3BTFYMcEYmpAfC&timestamp=1580292113

Durant cette formation, nos bénévoles ont pu confirmer la bonne réception du matériel, dispenser une formation théorique sur la recherche de fuite, ainsi que former les équipes locales à l’utilisation des appareils avec des ateliers pratiques sur le terrain.

Ces ateliers pratiques ont été concluants : malgré la complexité et la méconnaissance du réseau hydraulique, l’Aquatest T10 s’est avéré efficace pour positionner précisément certaines fuites visibles. des membres ACF de Mosul, un responsable de secteur du DoW et les agents ont montré un grand intérêt pour ce matériel et ont pu apprécier la facilité d’utilisation, l’ergonomie et surtout la qualité d’écoute.

storage?id=883167&type=picture&secret=XZhip07wCE4uTCYf6xqV6qQscg2dAuR63YvZ6luo&timestamp=1580292125

Les échanges avec le Directeur du DOW ont permis d’échanger sur le manque de moyens pour réhabiliter le réseau de la ville et d’évoquer d’autres thématiques de formation plus poussées telles que la régulation de pression ou la détection de réseaux pour le cartographier.

Un grand merci à nos bénévoles : Maxime MELINAND, Olivier HUDELOT, Simon VERNEREY, Gaétan CADARIO, Olivier FERNANDEZ pour leur engagement et leur partage de compétences et à Antoine LECUONA pour la préparation et la supervision de cette mission.

Consultez également
Inde - études géophysiques à Rajewadi

Inde - études géophysiques à Rajewadi

L’ONG française Rain Drop vient en aide à des populations des régions agricoles les plus pauvres...

21 décembre 2020
Côte d'Ivoire - Achèvement des travaux à Niagbameko

Côte d'Ivoire - Achèvement des travaux à Niagbameko

Depuis 2015 Aquassistance accompagne l’association Hawai, qui rassemble des membres de la...

21 décembre 2020
Une station mobile de traitement à usage pédagogique en Jordanie

Une station mobile de traitement à usage pédagogique en Jordanie

Aquassistance est associée depuis fin 2019 au lancement du premier Master humanitaire en eau,...

21 décembre 2020
Prospective stratégique : bénévolat, formation et évaluation d'impacts

Prospective stratégique : bénévolat, formation et évaluation d'impacts

Le Conseil d’Administration et l’Equipe permanente ont constitué trois groupes pour travailler...

21 décembre 2020
Projet pédagogique à Sartrouville

Projet pédagogique à Sartrouville

Comprendre les enjeux de l’accès à l’eau dans le monde et découvrir comment fonctionne une ONG :...

21 décembre 2020
Guinée – A Maci, accompagnement social préalable aux travaux d’eau potable

Guinée – A Maci, accompagnement social préalable aux travaux d’eau potable

Nous veillons à l’avancement des projets ayant fait l’objet d’expertises, comme celui de Maci en...

17 décembre 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus