Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
Madagascar (Vohitrandriana et Vohidroa) – Pour une eau de bonne qualité

Madagascar (Vohitrandriana et Vohidroa) – Pour une eau de bonne qualité

Depuis 2008, Solidarité Entraide Madagascar (SEM), association du Bas-Rhin, coordonne et finance un programme d’accès à l’eau potable et à l’assainissement dans les communes de Vohitrandriana et Vohidroa sur la côte Est de Madagascar. Ce sont des communes rurales, qui regroupent un ensemble de villages.

Les villages, de 250 à 2000 habitants, sont distants les uns des autres de plusieurs kilomètres. Distance qui ne peut être parcourue qu’à pied, sur des pistes de montagne. A ce jour 42 villages ont été concernés par la construction d’adductions d’eau potable. Ces systèmes sont équipés de captages qui alimentent des réservoirs puis des bornes fontaines et des lavoirs. L’eau provient de source de montagne et elle est distribuée gravitairement, sans subir de traitement. En parallèle la formation des comités de l’eau ainsi que la sensibilisation des populations aux règles d’hygiène sont assurées par le personnel de SEM sur place.

SEM n’ayant aucune inquiétude sur la quantité d’eau disponible, ses interrogations portaient sur la qualité. Elle a donc demandé à Aquassistance d’effectuer une mission d’expertise technique sur la qualité de l’eau et la construction des ouvrages. La mission s’est déroulée du 21 au 31 juillet 2010. Elle avait pour but de faire des analyses sur site (bactériologiques et physico-chimiques), d’établir un programme annuel de suivi de la ressource, ainsi que de réaliser un diagnostic des ouvrages déjà construits.

Les eaux découvertes sont d’une excellente qualité. On y rencontre quelques traces de fer, dues à la nature des sols sur l’ile. L’activité économique se limite à un peu d’élevage et d’agriculture. Ni industrie, ni tourisme. On ne retrouve donc aucune trace de pollution dans les eaux de source. Quant aux ouvrages, quelques améliorations ont été proposées. Les comités de l’eau, bien organisés, sont toujours heureux de nous voir arriver dans le village. L’accueil est chaleureux et les populations disponibles, pour échanger, pour discuter. La demande de la population est forte. Les villages voisins, apprenant l’arrivée de l’eau potable aux alentours sont demandeurs. Le bouche à oreille fonctionne bien.

Depuis la mise en place de ces systèmes de distribution d’eau potable, les chefs de villages sont heureux de constater que la population fréquente moins les médecins et hôpitaux. Les analyses d’eau seront suivies et des bilans intermédiaires réalisés. Une deuxième mission Aquassistance serait alors envisagée si les ressources se dégradaient et si des besoins de traitement se faisaient ressentir. Espérons que non…

Consultez également
Cameroun (Fondjomekwet) - Lancement d'une nouvelle phase du projet

Cameroun (Fondjomekwet) - Lancement d'une nouvelle phase du projet

En 2013, AQUASSISTANCE avait été sollicitée par l’ASVIFO (Association de Soutien au Village de...

9 juillet 2019
Côte d'Ivoire - Démarrage des travaux à Niagbameko

Côte d'Ivoire - Démarrage des travaux à Niagbameko

Le projet d’aide à l’amélioration des conditions d’accès à l’eau et l’assainissement de...

9 juillet 2019
Sénégal (Yaworodji) - nouveau projet dans la région de Tambacounda

Sénégal (Yaworodji) - nouveau projet dans la région de Tambacounda

Lors d’une mission multi-sites menée en février 2018  notre équipe avait découvert le village de...

9 juillet 2019
Togo - Surmonter les difficultés d'accès à l'eau à Bidjenga

Togo - Surmonter les difficultés d'accès à l'eau à Bidjenga

En 2018, l’association togolaise Agir pour le Développement et Soutenir les Initiatives (ADESI)...

9 juillet 2019
Nouvelle publication : Rapport d'Activités 2018

Nouvelle publication : Rapport d'Activités 2018

Découvrez la dernière publication d’AQUASSISTANCE : le rapport d’activités 2018 retrace...

18 avril 2019
Mozambique : le point sur notre action à Beira

Mozambique : le point sur notre action à Beira

Mi-mars dernier, le cyclone IDAI frappait le Mozambique, le Malawi et le Zimbabwe provoquant des...

16 avril 2019
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus