Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
Mali (Kayes) – Projet pilote d’assainissement semi-collectif

Mali (Kayes) – Projet pilote d’assainissement semi-collectif

Face à une forte croissance démographique, la municipalité de Kayes, au Mali, est confrontée à des problèmes d’insalubrité publique, dus notamment à un assainissement déficient.

Aquassistance accompagne la Communauté d’Agglomération Evry Centre Essonne et la Mairie de Kayes depuis 2006 pour créer un mini-égout pilote dans les quartiers de Kayes N’Di et Plateau. Le projet bénéficie d’un financement dans le cadre de la loi Oudin-Santini sur la coopération décentralisée.

L’opération est basée sur une démarche progressive. Sur un quartier d’une cinquantaine de concessions, chacune est équipée d’un lavoir, d’une douche-toi-lette et d’une fosse toutes eaux. Toutes ces installations individuelles sont raccordées à un réseau de collecte public pour amener les eaux déjà prétraitées dans les concessions vers une unité d’épuration à construire, avant de rejeter les eaux traitées dans le fleuve Sénégal. D’autres quartiers seront raccordés progressivement à cette unité d’épuration.

En février 2010, deux bénévoles d’Aquassistance, Patrick Arnaud et Patrice Loas, ont proposé un plan d’action pour la première phase de travaux. Ils ont d’abord fait une analyse des aménagements réalisés en 2008 sur une concession témoin. L’évaluation est positive ; quelques imperfections sont à corriger avant de répliquer l’expérience dans les concessions voisines. L’équipe a aussi produit des préconisations pour les intervenants au projet. Par la suite, Aquassistance validera les plans du réseau semi-collectif, en suivra à distance la réalisation, confirmera les étapes clés, animera des sessions de formation des services techniques, bureaux d’études et entreprises locales et enfin, organisera la sensibilisation de la population aux conditions d’utilisation et de contrôle de ces nouvelles installations. Lorsque les 50 concessions seront équipées, on fera un bilan pour mieux qualifier les besoins en matière d’épuration.

Les ambitions des partenaires vont au-delà de l’assainissement : elles s’étendent au pavage des rues, au traitement des ordures ménagères et à l’embellissement de la ville. Ils espèrent ainsi créer également des emplois. Si le projet pilote s’avère concluant, si la population se l’approprie, il sera étendu à d’autres quartiers de Kayes.

Consultez également
France – poursuite des tests de<br />
dessalement

France – poursuite des tests de
dessalement

Fin 2017, à la suite des cyclones Irma et Maria dans les Caraïbes, Aquassistance a décidé de...

19 octobre 2020
Les valeurs de l’adhérent d’Aquassistance

Les valeurs de l’adhérent d’Aquassistance

Nous ne remercierons jamais assez nos adhérents, sans qui l’association ne pourrait pas répondre...

19 octobre 2020
Une Assemblée Générale virtuelle inédite

Une Assemblée Générale virtuelle inédite

Traditionnellement tenue au printemps, l’Assemblée Générale d’Aquassistance a eu lieu cette...

19 octobre 2020
Cameroun – Forage positif et bonne dynamique à Bafou

Cameroun – Forage positif et bonne dynamique à Bafou

En 2016 nous recevions dans nos bureaux la visite d’une délégation du Comité de développement du...

19 octobre 2020
Un nouvel administrateur au CA<br />
d’Aquassistance : François Colson

Un nouvel administrateur au CA
d’Aquassistance : François Colson

Bienvenue à François, élu par l’Assemblée Générale du 24 septembre comme Administrateur et qui a...

19 octobre 2020
Rapport<br />
d’activités 2019 d’Aquassistance

Rapport
d’activités 2019 d’Aquassistance

Poursuivez ici selon votre inspiration...Quels projets menés, quelles missions remplies en 2019...

19 octobre 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus