Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
Haïti (Boucanlamare, Ile de la Gonâve) – Pompage solaire

Haïti (Boucanlamare, Ile de la Gonâve) – Pompage solaire

Boucanlamare sur l'île de la Gonâve est désormais alimenté en eau. La dernière mission a eu son lot d'événements imprévus.

Les habitants y vivent de la coupe du bois, d'une pauvre culture familiale et d'un maigre élevage de basse-cour. Le cochon et les chèvres sont un luxe dans lequel le Haïtien place ses économies. La pêche artisanale y est quasi inexistante tant la pollution due au lessivage des sols fait des ravages. Notre partenaire local, l’association Soley Lakay représentée sur place par Monsieur Jules-Bert Jean, nous a confortablement installés sous l'œil paisible, mais parfois inquiétant, de quelques mygales.

L'objet de la mission de décembre 2010 était de terminer le projet initié en 2006. Il s'agissait d'équiper le forage d'une pompe, d'installer un champ de 60 panneaux solaires, de poser un mini réseau en polyéthylène (environ 1,5 km), de raccorder les trois bornes fontaines, soit une par quartier, et de mettre en service l'ensemble. Nous avons réalisé les travaux sans difficultés insurmontables et la mission est une pleine réussite. La participation des villageois a été parfois difficile à obtenir. Très rapidement après que l'eau s’est mise à couler, un groupe très important est arrivé en psalmodiant pour bénir les installations et remercier Dieu pour le don de l'eau.

Lorsqu'on part en mission, il faut être prêt à tout. Une jeune femme, venue chercher de l'eau, s'est fait surprendre par l'urgence. Et là, au milieu de tous, inconscients du caractère exceptionnel que cela avait pour nous, elle a mis au monde des jumeaux dont malheureusement un mort-né. Mes coéquipiers, Jean-Marie Battarel et Rafaël Porras, en "sages hommes", l'ont assistée. En reconnaissance, la jeune maman a décidé de baptiser son bébé Jean-Marie.

Le 12 janvier 2010 survenait le terrible tremblement de terre en Haïti. C'est avec soulagement que nous avons appris, près d'une semaine plus tard, que Jules-Bert Jean et la population restés sur place, étaient saufs. Les installations du projet ont bien résisté. Depuis, l'eau potable est distribuée provisoirement gratuitement à la population en détresse.

Aquassistance remercie le Comité des Usagers de l’Eau de la Communauté Urbaine de Bordeaux, dont le financement a permis que le projet se fasse.

Consultez également
Congo Brazzaville - Expertise à Mossendjo

Congo Brazzaville - Expertise à Mossendjo

L’automne 2021 a été l’occasion d’une reprise des projets en République du Congo, avec deux...

22 décembre 2021
Togo - une diversité de projets

Togo - une diversité de projets

L’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à la gestion des déchets a fait l’objet de pas...

21 décembre 2021
Formations par et pour les bénévoles

Formations par et pour les bénévoles

Les formations d'Aquassistance ont repris en 2021, avec une offre destinée aux adhérents, pour...

17 décembre 2021
Cameroun - travaux et évaluation

Cameroun - travaux et évaluation

Cinq intervenants d’Aquassistance, quatre bénévoles et le Délégué Général, sont partis en même...

16 décembre 2021
Sénégal - des projets actifs en gestion des déchets

Sénégal - des projets actifs en gestion des déchets

Une équipe de trois bénévoles aguerris en matière de gestion des déchets, Jean-Luc Besset,...

14 décembre 2021
Objectif : certification OMS

Objectif : certification OMS

Secouristes Sans Frontières Medical Team (SSF MT), ONG urgentiste, a établi avec Aquassistance...

8 décembre 2021