Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
RDC (Kasongo Lunda) – L’hygiène progresse au collège de N’Temo

RDC (Kasongo Lunda) – L’hygiène progresse au collège de N’Temo

Les travaux d’accès à l’eau potable pour les élèves du collège N’Témo ont été finalisés lors de la mission menée du 14 au 28 janvier 2010, par deux membres d’Aquassistance Jean Daniel Laborde et Michel Idiartegaray du centre régional Landes Pays Basque de Lyonnaise des Eaux

Ce collège situé à 500 km de la capitale, Kinshasa, abrite une Communauté jésuite qui dispense un enseignement à plus de 500 élèves en plein cœur de Kasongo Lunda. L’état des lieux effectué lors de la mission initiale en juin 2008 avait défini les travaux de réhabilitation des installations vieillissantes de l’établissement et proposé de nouvelles solutions pour mettre à la disposition de la population environnante une eau de qualité.

L’équipe d’Aquassistance a recherché une nouvelle source à mettre à la disposition exclusive de la population via un aménagement spécifique. Elle a procédé à la réhabilitation de trois autres sources pour l’approvisionnement du collège. Ensuite elle a procédé au renouvellement de 300 mètres de canalisation de refoulement en plein cœur de la jungle sur un dénivelé supérieur à 120 mètres et à l’augmentation du volume de stockage d’eau par la fabrication et la mise en service d’un nouveau réservoir de 11 m3. Enfin, elle a fait construire un nouveau bâtiment abritant des toilettes et des douches pour les jeunes filles du collège.

Grâce à la mise en service d’une des sources, nous avons fait baisser de façon très significative les cas d’amibiase* dont souffrait la population, population qui s’est approprié cette ressource permanente. La chute des pathologies nous a été confirmée par le Médecin Directeur de l’hôpital de Kasongo Lunda qui l’impute directement à la bonne qualité d’eau de cette source.

Grâce à l’engagement des Pères Jésuites par la mise à disposition d’ouvriers dont l’implication a été très forte, les objectifs fixés ont été atteints et l’ensemble des travaux engagés a été clôturé. Le projet a bénéficié du soutien financier de l’Ambassade de France en République Démocratique du Congo.

*Maladie infectieuse due à un parasite microscopique transmis par l'eau contaminée, entrainant une diarrhée sanglante de type dysentérique et faisant de nombreux morts dans les pays en voie de développement.

Consultez également
Madagascar : Finalisation du projet à Ambatobe

Madagascar : Finalisation du projet à Ambatobe

Démarré en 2016, le projet d’amélioration de l’accès à l’eau des fokontany (villages)...

31 mars 2020
Labaronne-Citaf nous soutient en 2020

Labaronne-Citaf nous soutient en 2020

Labaronne-Citaf est une société qui conçoit et industrialise des solutions souples pour le...

31 mars 2020
Madagascar - Bilan et perspectives du projet Ranofisotro (interview)

Madagascar - Bilan et perspectives du projet Ranofisotro (interview)

Entre 2013 et 2014, plusieurs missions d’expertise avaient été effectuées dans les communes de...

27 mars 2020
Journée mondiale de l'eau 2020 : l'eau et le climat (interview)

Journée mondiale de l'eau 2020 : l'eau et le climat (interview)

Depuis près de 30 ans, la communauté internationale célèbre l’eau le 22 mars et sensibilise à la...

22 mars 2020
[Evènement] Remise de chèque à l'usine SUEZ de Louveciennes

[Evènement] Remise de chèque à l'usine SUEZ de Louveciennes

Suite à des travaux de rénovation réalisés sur les équipements de l’usine de production d’eau...

17 janvier 2020
AQUASSISTANCE conçoit une unité de dessalement mobile d’urgence

AQUASSISTANCE conçoit une unité de dessalement mobile d’urgence

En 2017, les Caraïbes et notamment les îles de Saint Martin et Saint Barthelemy étaient durement...

15 décembre 2019
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus