Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
Guinée Bissau (Gabu) – Une cheminée en inox pour le four incinérateur

Guinée Bissau (Gabu) – Une cheminée en inox pour le four incinérateur

Pourquoi un four pour déchets hospitaliers à Gabu ? A l’occasion de la première mission d’identification (novembre 2005) les membres d’Aquassistance ont été horrifiés de trouver sur le dépotoir qui servait de décharge à la ville de Gabu (35 000 habitants) des seringues, des pochettes de dialyse et des flacons de médicaments usagés. Ce site servait de carrière à une entreprise locale de travaux publics, de prairie pour les vaches et de terrain de jeux pour les enfants du quartier.

Comme l’hôpital régional de Gabu faisait partie des objectifs de la mission il fût facile de remonter à la source. Dans cet établissement pas de séparation entre les déchets de soins et les ordures ménagères. Donc aucun traitement particulier pour l’élimination des déchets hospitaliers dangereux : seringues, scalpels, pansements souillés, etc. Dans un premier temps sept conteneurs (un par service de l’hôpital) ont été remis solennellement au Directeur régional de la santé pour séparer les déchets ménagers des déchets dangereux.

Au retour de la mission en France un groupe de travail a été constitué. Il a recruté des membres d’Aquassistance retraités ou actifs de NOVERGIE, à savoir Laure de Saint Phalle, Chantal Bouessay, Jean-Claude Coquille et Gilles Porteret. En mai 2006 un dossier technique pour la construction du four incinérateur était prêt. Remis à la Direction Régionale de la Santé, cette dernière a donné l’autorisation de construire le four sur le site de l’hôpital. Au cours d’une nouvelle mission (septembre 2006), Jean-Claude Coquille a longuement expliqué à une entreprise locale comment construire la maçonnerie et les parties métalliques du four. Cette entreprise ayant fait la preuve de son incompétence, la décision a été prise de faire construire la cheminée en France. La société ASP Technologie, sélectionnée par Jean-Claude Coquille, a réalisé cet ouvrage en acier inox pour résister à l’humidité de la saison des pluies. Partie en septembre de France, cette magnifique cheminée a été installée en décembre 2008 sur le site par Philippe L’Huillier. Avec l’aide de volontaires de quartiers, la contribution bénévole et inattendue d’une entreprise locale, SAMA Junior, et des ateliers du port de Bissau pour les parties métalliques, Philippe a pu achever la construction du four.

Grâce à ce concours de compétences, Gabu dispose à présent d’un four incinérateur. C’était un défi, Aquassistance l’a réalisé. Les Volontaires des Nations Unies partenaires d’Aquassistance dans les projets eaux et déchets de Gabu nous ont fait remarquer que depuis deux ans il n’y a pas eu de cas de choléra dans la Province, contrairement aux autres régions de Guinée Bissau, encore frappées par cette maladie.

Consultez également
Congo Brazzaville - Expertise à Mossendjo

Congo Brazzaville - Expertise à Mossendjo

L’automne 2021 a été l’occasion d’une reprise des projets en République du Congo, avec deux...

22 décembre 2021
Togo - une diversité de projets

Togo - une diversité de projets

L’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à la gestion des déchets a fait l’objet de pas...

21 décembre 2021
Formations par et pour les bénévoles

Formations par et pour les bénévoles

Les formations d'Aquassistance ont repris en 2021, avec une offre destinée aux adhérents, pour...

17 décembre 2021
Cameroun - travaux et évaluation

Cameroun - travaux et évaluation

Cinq intervenants d’Aquassistance, quatre bénévoles et le Délégué Général, sont partis en même...

16 décembre 2021
Sénégal - des projets actifs en gestion des déchets

Sénégal - des projets actifs en gestion des déchets

Une équipe de trois bénévoles aguerris en matière de gestion des déchets, Jean-Luc Besset,...

14 décembre 2021
Objectif : certification OMS

Objectif : certification OMS

Secouristes Sans Frontières Medical Team (SSF MT), ONG urgentiste, a établi avec Aquassistance...

8 décembre 2021