Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour

Ethiopie (Kebribeyah) – Expertise dans des camps de réfugiés somaliens

Bernard Auclair, est intervenu en novembre 2008 dans les camps de réfugiés somaliens de Kebribeyah et de Sheder en Ethiopie. Cette région, située à l’est de l’Ethiopie près de la frontière somalienne, a reçu, depuis le début des années 90, plusieurs centaines de milliers de réfugiés pour atteindre un pic de 630.000 après la chute du régime somalien de Saïd Barre en 1991. De cette époque restent plus de 16.000 réfugiés basés dans le camp de Kebribeyah qui n’ont pu rejoindre leur foyer en raison de l’instabilité politique et militaire.

Aquassistance intervient à Kebribeyah en partenariat avec l'Ordre de Saint Lazare et en collaboration avec UNHCR (Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés). Le 20 juin 2007, Journée mondiale des réfugiés, le HCR et l’Ordre de Saint Lazare ont signé un accord. L’Ordre de Saint Lazare s’est engagé à aider les réfugiés et les populations locales qui les accueillent et vivent bien souvent dans des conditions aussi difficiles que les réfugiés. Le partenariat a pour but de développer des projets d’accessibilité à l’eau en leur faveur.

Les réfugiés reçoivent moins de 15 litres par jour, ce qui est considéré comme le minimum vital pour la boisson, la cuisine et le lavage. Les dysfonctionnements du système de distribution provoquent de longues queues aux points d’approvisionnement malgré l’allongement des temps de distribution.

Du fait de la rareté de l’eau superficielle en période sèche dans cette région, les besoins en eau du camp sont satisfaits par pompage dans la nappe profonde du système public d’alimentation de la Vallée de Jahar qui reçoit une aide d’UNHCR pour la gestion courante et la maintenance du système. En théorie, le système de la Vallée de Jahar devrait fournir suffisamment d’eau pour les réfugiés, la population locale et les troupeaux, mais le manque de maintenance du système par les institutions locales ou régionales entraîne une dégradation progressive des installations. L’UNHCR tente de combler ces insuffisances en contribuant partiellement aux frais d’exploitation.

L’objectif du projet soutenu par l’Ordre de Saint Lazare et Aquassistance est d’assurer la pérennité du système d’alimentation à la fois pour les populations réfugiées et pour les populations locales et de remettre à terme la complète gestion des ouvrages à l’administration éthiopienne. Cela passe par une remise à niveau des installations et le renforcement des capacités de management des équipes locales, pour que le besoin minimal de 15 litres par jour soit garanti à tous en permanence dans le futur.

Les travaux comprennent le remplacement de canalisations et de groupes électrogènes, le raccordement des installations au réseau électrique, la réhabilitation des forages et l’installation des éléments du système encore manquants.

Mais des éléments clé du dispositif de durabilité sont la mise à plat de l’organisation, la formation du personnel tant du point de vue technique que du point de vue managérial et éventuellement le recrutement de personnel qualifié pour gérer provisoirement les équipes et leur transférer son savoir-faire.

Consultez également
Chefferies du Cameroun - une exposition à visiter

Chefferies du Cameroun - une exposition à visiter

Le Cameroun, grand pays Afrique centrale souvent qualifié d’«Afrique en miniature», est à...

Philippe FOLLIASSON
29 juin 2022
L’Assemblée Générale, toujours un<br />
moment fort !

L’Assemblée Générale, toujours un
moment fort !

L'Assemblée Générale (AG) annuelle d'Aquassistance s'est tenue le 9 juin 2022 à Paris, dans un...

27 juin 2022
Madagascar - Cyclone Batsirai

Madagascar - Cyclone Batsirai

Le cyclone tropical Batsirai, qui a balayé le sud-est de Madagascar les 5-6 février 2022, a fait...

1 mars 2022
Madagascar - Réception des installations du projet "Rano Fisotro"

Madagascar - Réception des installations du projet "Rano Fisotro"

Des installations pimpantes, peintes en blanc et bleu, agrémentées de fleurs, des services de...

17 février 2022
Congo Brazzaville - Projet dans une école pour malentendants

Congo Brazzaville - Projet dans une école pour malentendants

L’association Dimpa-IESRM, créée en 2004, a pour missions l’accueil, la formation, l’insertion...

11 février 2022
Togo - Nouvelle expertise en Région Maritime

Togo - Nouvelle expertise en Région Maritime

Aquassistance a réalisé en novembre 2021 une expertise dans deux villages du canton de Kpomé, à...

10 février 2022