Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
Chine - Urgence au Sichuan

Chine - Urgence au Sichuan

Le 12 mai 2008, un tremblement de terre d'une magnitude de 7,8 sur l'échelle de Richter se produit au centre de la Chine. Selon les estimations, 10 millions de personnes ont été affectées, plus de 5 millions se sont trouvées sans abri et près de 80 000 ont été tuées. Face à cette catastrophe, la Chine accepte l'aide de la communauté internationale.

C’est ainsi qu’en collaboration avec la filiale chinoise de Suez Environnement, Sino French, Aquassistance envoie 4 stations de traitement d’eau (2 Aquachocs et 2 CDF 5000) et une équipe composée de Jean-Louis Devallez (permanent Aquassistance) et de moi-même (Eau et Force, Paris Ile-de-France).

Dès notre arrivée, nous constatons une extraordinaire mobilisation de solidarité du peuple chinois pour aider la population affectée. Nous sommes très motivés et impatients de faire les premières expertises car le temps nous est compté et notre programme bien chargé. Il est cependant difficile d’obtenir les autorisations qui nous permettront de visiter les sites sinistrés ; une période d'adaptation avec les autorités chinoises est nécessaire.

Heureusement nos collègues de Sino French maîtrisant bien les procédures et coutumes locales, ils feront en sorte de débloquer la situation. Les autorités identifient quelques sites en périphérie de l’épicentre où elles souhaitent l’installation d’éventuelles stations. La région est montagneuse et il y a beaucoup de rivières. L’eau de celles-ci était à priori de bonne qualité avant le tremblement de terre et la population avait l’habitude de la boire. Toutefois, suite au séisme, des régions ont été noyées et les autorités craignent que des corps de victimes en décomposition soient coincés sous l’eau. Le risque de pollution étant important, un traitement des eaux pour la consommation de la population s’impose, d’où le rôle des stations d’Aquassistance.

Après avoir visité différents sites, nous sélectionnons trois endroits que nous jugeons les plus appropriés pour desservir le plus grand nombre de sinistrés. Nous adaptons les unités de traitements aux menaces de pollution. Avec l’aide de la population qui est très volontaire, les équipements sont montés rapidement. Au final, plus de 3000 personnes seront desservies en eau potable par les stations.

Au cours de cette mission, nous avons été témoins du courage et de la sagesse de la population sinistrée. Nous avons découvert un peuple fier et déterminé à aller de l’avant malgré les épreuves traversées. D’un point de vue humain, cette expérience se distingue par l’efficacité significative de nos partenaires locaux, de l’armée et de la population en général.

Consultez également
Congo Brazzaville - Expertise à Mossendjo

Congo Brazzaville - Expertise à Mossendjo

L’automne 2021 a été l’occasion d’une reprise des projets en République du Congo, avec deux...

22 décembre 2021
Togo - une diversité de projets

Togo - une diversité de projets

L’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à la gestion des déchets a fait l’objet de pas...

21 décembre 2021
Formations par et pour les bénévoles

Formations par et pour les bénévoles

Les formations d'Aquassistance ont repris en 2021, avec une offre destinée aux adhérents, pour...

17 décembre 2021
Cameroun - travaux et évaluation

Cameroun - travaux et évaluation

Cinq intervenants d’Aquassistance, quatre bénévoles et le Délégué Général, sont partis en même...

16 décembre 2021
Sénégal - des projets actifs en gestion des déchets

Sénégal - des projets actifs en gestion des déchets

Une équipe de trois bénévoles aguerris en matière de gestion des déchets, Jean-Luc Besset,...

14 décembre 2021
Objectif : certification OMS

Objectif : certification OMS

Secouristes Sans Frontières Medical Team (SSF MT), ONG urgentiste, a établi avec Aquassistance...

8 décembre 2021