Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Actualités


Retour
Pakistan - Urgence suite à des inondations Cycloniques

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Abonnez-vous à notre newsletter
icoCross16Dark

Pakistan - Urgence suite à des inondations Cycloniques

Début juillet, bien avant la saison des pluies, un régime cyclonique d’une intensité exceptionnelle a provoqué de très importantes inondations dans le sud et l’ouest du Pakistan. Dans les régions du Baloutchistan et du Sindh, près de 800 000 personnes sinistrées ont dû être déplacées dans l’urgence, laissant derrière elles des infrastructures détruites ou devenues inaccessibles.

Avant l’arrivée de la mousson, prévue pour la fin du mois de juillet, l’espoir pour ces familles de voir les eaux se retirer et de retourner bientôt sur leurs terres était très faible. Le Ministère des Affaires Etrangères français, relayé par son Consul Général à Karachi, M. Pierre Seillan, a sollicité l’aide d’Aquassistance face à la crainte grandissante que ne se développent des épidémies dans des camps privés d’accès à l’eau potable. L’équipe logistique du Mont-Valérien a aussitôt expédié vers Karachi une mini-station de potabilisation de 5 m3/h (CDF5000), et trois jours plus tard, une équipe composée de Christian Rodier (retraité Eau & Force) et Stéphane Dahan (Safege) est partie sur place réceptionner le matériel.

Compte tenu des conditions de sécurité particulièrement tendues au moment de l’intervention, l’équipe a reçu le soutien logistique et l’escorte continue de l’armée pakistanaise. C’est avec son aide que le matériel a été acheminé jusqu’à sa destination finale de Kandiri, dans la région de Baloutchistan, à 250 km au sud de sa capitale, Quetta.

Le camp de déplacés de Kandiri présentait la particularité d’être étalé le long d’une digue sur plusieurs kilomètres, crête salvatrice surplombant des terres immergées sur plusieurs milliers de kilomètres carrés. De l’autre côté de la digue, entièrement préservé des inondations, nous avons pris position dans l’enceinte d’une petite station de pompage. L’eau du canal longeant la digue présentait des caractéristiques acceptables pour envisager son traitement par la mini-station. La prise d’eau a pu être installée dans une pré-bâche aménagée à côté de la station de pompage.

Avec une température frôlant les 50°C, l’absence d’ombre et l’impossibilité de travailler aux fraîches heures de la journée pour des raisons de sécurité, le montage de la station a été plus lent que prévu, mais nous avons bénéficié du soutien très volontaire de techniciens locaux et d’ingénieurs détachés par les autorités locales. Cela nous a permis de mettre en fonctionnement la station et d’offrir une eau claire et potable à la place des eaux turbides et contaminées du canal, sur lesquelles devait compter la population.

En raison de l’étalement important des populations le long de la digue, l’armée, partie prenante de premier ordre dans l’organisation des secours, a offert son assistance sur le plan logistique. Un camion-citerne a ainsi été mobilisé pour assurer la distribution le long du camp. Après une brève session de formation des techniciens baloutches, nous leur avons transmis tout le matériel nécessaire à l’exploitation et à l’entretien de la station. Un mois et demi après, le gouverneur du district nous transmet de bonnes nouvelles de la station de Kandiri.

Consultez également
Madagascar - démarrage des 4 chantiers du programme Ranofisotro

Madagascar - démarrage des 4 chantiers du programme Ranofisotro

En 2017, nous avions réuni les financements du programme « Ranofisotro », qui signifie « Eau...

31 juillet 2018
Formation Urgence - Découvrez la vidéo 2018

Formation Urgence - Découvrez la vidéo 2018

Fin juin 2018, une vingtaine de bénévoles se sont réunis le temps d'un week-end, dans l’Oise,...

27 juillet 2018
Togo (Aného) - retour de mission Juillet 2018

Togo (Aného) - retour de mission Juillet 2018

Fin 2017, deux bénévoles avaient réalisé une mission de formation des opérateurs du SPANC...

27 juillet 2018
Bénin - Tour de piste de nos projets Béninois

Bénin - Tour de piste de nos projets Béninois

Début Juillet 2018, Anne Kyriacos (de l'équipe permanente) et Alain Broussal (chef de mission...

26 juillet 2018
Guinée (Maci) - Retour de mission pour les essais de pompage

Guinée (Maci) - Retour de mission pour les essais de pompage

Fin avril 2018, une mission d'expertise avait été effectuée pour le projet d'alimentation en eau...

25 juillet 2018
AQUASSISTANCE, de retour en Guinée-Conakry

AQUASSISTANCE, de retour en Guinée-Conakry

En 2015, Aquassistance avait été contrainte d’abandonner plusieurs projets en Guinée, au cœur de...

25 mai 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus