Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
Inde - études géophysiques à Rajewadi

Inde - études géophysiques à Rajewadi

L’ONG française Rain Drop vient en aide à des populations des régions agricoles les plus pauvres de l’Inde. Les projets sont conçus en concertation avec leurs habitants pour une appropriation par les bénéficiaires.

Après une mission commune dans l’état de l’Uttar Pradesh, Rain Drop a resollicité Aquassistance pour améliorer l’alimentation en eau et l’assainissement à Rajewadi, un des villages de la commune d’Ambajogai, dans l’état du Mahārāshtra. Ici une surexploitation de la nappe pour la consommation humaine et l’agriculture menace l’équilibre des ressources. L’ONG mise justement sur des méthodes de cultures plus économes afin de réduire les gaspillages dus à l’irrigation, ainsi que sur la plantation d’arbres.

À la suite de l’expertise, une deuxième mission avait permis en avril 2018 de réaliser des essais de pompage concluants sur un forage agricole que le propriétaire voulait bien céder au projet d’alimentation en eau du village. Il n’y avait plus qu’à consulter une entreprise et lancer les travaux. Malheureusement une nouvelle année très sèche et la mise en œuvre de nouveaux forages à proximité sans concertation ont eu raison de la capacité du forage choisi.

Afin de bien étudier la nappe, nous avons fait envoyer en Inde des sondes de niveau avec télé transmetteurs à l’été 2019, installées par un prestataire local dans 2 forages référence. En parallèle, nous consultions pour réaliser une étude géophysique sur 3 zones définies.

Une troisième mission d’Aquassistance a eu lieu en février 2020. Les objectifs étaient multiples pour nos bénévoles (Pierre Chaou et Pascal Chevrier) : vérifier l’état du forage dont le niveau avait baissé, rechercher les causes de dysfonctionnement des sondes installées depuis 6 mois et suivre les études géophysiques confiées à une entreprise indienne afin de déterminer l’implantation du futur forage qui alimentera en eau le village.

Le rapport et les conclusions du bureau d’études géophysiques n’ont pas donné entière satisfaction. Nous ne pouvions pas conclure sur un positionnement certain du futur forage.

Avec l’appui d’Antoine Bouvier du CTO Hydrogéologie, il a été décidé de relancer une consultation entre juin et aout 2020 pour trouver un nouveau bureau d’études qui pourrait refaire ou approfondir l’étude : sans résultat plus concluant.

Néanmoins nous envisageons de réaliser un ou deux forages d’essais dans la zone qui a été jugée la plus favorable, suivis d’essais de pompage, dès que la situation sanitaire le permettra, au plus tard au second semestre 2021, pour fournir aux habitants de Rajewadi un accès à une eau de qualité et à des conditions d’hygiène et de santé satisfaisantes.

storage?id=1364167&type=picture&secret=zA8G4gPIWmFdhobvLsnR8qt7XOcin8zKJ8ea9p3f&timestamp=1608552611
Consultez également
Congo Brazzaville - Expertise à Mossendjo

Congo Brazzaville - Expertise à Mossendjo

L’automne 2021 a été l’occasion d’une reprise des projets en République du Congo, avec deux...

22 décembre 2021
Togo - une diversité de projets

Togo - une diversité de projets

L’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à la gestion des déchets a fait l’objet de pas...

21 décembre 2021
Formations par et pour les bénévoles

Formations par et pour les bénévoles

Les formations d'Aquassistance ont repris en 2021, avec une offre destinée aux adhérents, pour...

17 décembre 2021
Cameroun - travaux et évaluation

Cameroun - travaux et évaluation

Cinq intervenants d’Aquassistance, quatre bénévoles et le Délégué Général, sont partis en même...

16 décembre 2021
Sénégal - des projets actifs en gestion des déchets

Sénégal - des projets actifs en gestion des déchets

Une équipe de trois bénévoles aguerris en matière de gestion des déchets, Jean-Luc Besset,...

14 décembre 2021
Objectif : certification OMS

Objectif : certification OMS

Secouristes Sans Frontières Medical Team (SSF MT), ONG urgentiste, a établi avec Aquassistance...

8 décembre 2021