Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
Madagascar (MEDDEA) - Une première mission de formation

Madagascar (MEDDEA) - Une première mission de formation

Le programme MEDDEA fait partie intégrante d’une démarche globale engagée par le GRET. Sa finalité : améliorer la qualité des services de manière durable tout en valorisant les structures de gestion existantes dans les régions du Vakinankaratra et de l’Atsinanana à Madagascar. S’inscrivant dans le cadre du partenariat avec le GRET, la mission d’Aquassistance était exclusivement consacrée à la formation.

Le premier déplacement en juillet 2011 a permis à l’équipe de prendre connaissance du contexte et du niveau d’expertise des opérateurs à former et de définir la façon dont va être dispensée cette formation. Lorsque le GRET a sollicité Aquassistance pour un projet de formation d’opérateurs privés de la distribution d’eau à Madagascar, l’intérêt de cette expérience nouvelle a vivement intéressé cette équipe dont les membres intervenaient pour la première fois pour l’association. Il a permis à Eric de la Guéronnière, chef de mission et spécialiste de la formation (SUEZ Environnement), José Cavas spécialiste des domaines techniques (Lyonnaise des Eaux) et Brigitte Colin (GDF SUEZ), spécialiste des domaines de gestion, d’identifier les besoins de formation des opérateurs de cette région de Madagascar, dans leur cœur de métier à tous les trois.

« Six communes agricoles sont concernées par ce projet. Nous avons visité trois communes situées autour de Tananarive, dont deux du programme MEDDEA. Nous avons réalisé un état des lieux technique et gestion clientèle en intégrant les aspects organisation et communication pour l’ensemble du projet. Nous avons également visité des écoles de formation avec l’idée de former, à partir de supports de formation produits par Aquassistance, des formateurs qui à leur tour formeront sur place les opérateurs concernés. Nous avons été accueillis très chaleureusement dans un pays magnifique avec une population désireuse d’aller de l’avant. Avec les données que nous avons réunies lors de notre mission, nous sommes maintenant à même de définir la formation à mettre en place, son organisation et son déploiement. Ce projet d’envergure se déroulera sur 12 à 18 mois et nécessitera d’autres missions sur place, voire des compétences complémentaires à celles de l’équipe de projet actuelle. »

Il existe dans cette région un réel potentiel de missions Aquassistance dans d’autres domaines. Chaque membre de l’équipe a pu faire bénéficier les interlocuteurs locaux de ses compétences et savoir-faire dans d’autres domaines que la formation. Leurs recommandations ont été accueillies avec beaucoup d’intérêt.

Consultez également
Congo Brazzaville - Expertise à Mossendjo

Congo Brazzaville - Expertise à Mossendjo

L’automne 2021 a été l’occasion d’une reprise des projets en République du Congo, avec deux...

22 décembre 2021
Togo - une diversité de projets

Togo - une diversité de projets

L’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à la gestion des déchets a fait l’objet de pas...

21 décembre 2021
Formations par et pour les bénévoles

Formations par et pour les bénévoles

Les formations d'Aquassistance ont repris en 2021, avec une offre destinée aux adhérents, pour...

17 décembre 2021
Cameroun - travaux et évaluation

Cameroun - travaux et évaluation

Cinq intervenants d’Aquassistance, quatre bénévoles et le Délégué Général, sont partis en même...

16 décembre 2021
Sénégal - des projets actifs en gestion des déchets

Sénégal - des projets actifs en gestion des déchets

Une équipe de trois bénévoles aguerris en matière de gestion des déchets, Jean-Luc Besset,...

14 décembre 2021
Objectif : certification OMS

Objectif : certification OMS

Secouristes Sans Frontières Medical Team (SSF MT), ONG urgentiste, a établi avec Aquassistance...

8 décembre 2021