Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
Pakistan (Baloutchistan) – Urgence Inondations

Pakistan (Baloutchistan) – Urgence Inondations

Les pluies de mousson particulièrement abondantes cet été ont provoqué des inondations de grande ampleur au Pakistan tout le long de l’Indus. Les noyades, les maisons et infrastructures détruites, les récoltes compromises ont affecté plus de 20 millions de Pakistanais.

Comme souvent en cas de catastrophes naturelles, un enjeu important est la distribution d’eau potable à la population pour limiter les maladies telles la diarrhée, la shigellose et le choléra, qui commencent à sévir dans les zones touchées. A la demande du Ministère des Affaires Etrangères et Européennes, Aquassistance a dépêché le 8 et 11 septembre une équipe de trois personnes et trois unités de traitement capables de produire chacune 50.000 litres d’eau par jour.

François Colson, Jean-Louis Devallez et Charles-Damien Dupuy ont rejoint les équipes humanitaires sur place coordonnées par l’UNICEF, elle-même chargée par le NDMA Pakistanais (National Disaster Management Agency), de gérer l’action des différentes ONG sur place. Ainsi a-t-il été décidé de déployer les unités dans trois provinces touchées différentes : le Punjab (est), le Sindh (sud-est) et le Baluchistan (sud-ouest).

L’opération est rendue difficile par l’éloignement des sites choisis des grandes villes et par le contournement des routes inondées devenues impraticables. C’est à Dajel (Punjab), ville de 40 000 habitants totalement dépourvue d'eau potable en raison de la rupture, par les inondations, de la canalisation principale d’alimentation en eau de la ville depuis Jampur que notre équipe a installé la première unité de traitement. Celle-ci traite l’eau d’un canal d’irrigation, permettant ainsi d’accroître, à terme, la ressource de la ville.

Ensuite direction le Sindh. Nous sommes arrivés à Jacobabad, une ville qui sur la carte nous paraissait proche, sauf que les routes étaient inondées et que nous avons dû faire un très long détour avec réorganisation par l’UNICEF des escortes de sécurité qui se relayaient au fil des nouvelles étapes. Pour enfin terminer par 3 km de route inondée jusqu’au niveau du moteur, que nous avons pris le risque de franchir. Avec succès ! Total : 11 heures de route pour 250 km… Nous avons tout de suite été reçus par le chef du district de Jacobabad qui nous a présenté l'ingénieur avec lequel nous pourrions déterminer l'endroit le plus adéquat pour monter la deuxième station. Le site primitivement choisi était Dairi Qairo, une ville de 60 000 habitants. Malheureusement la destruction de la ville vidée de ses habitants et son accessibilité difficile nous ont contraints de choisir Thull, une ville abritant des camps de réfugiés.

Enfin, la troisième unité a été montée à Usta Mohammad, une ville de plus de 160.000 habitants, au Baluchistan. La précarité des populations ayant fui leurs habitations va perdurer, car lors de leur retour, elles s’apercevront qu’elles n’ont plus rien. Aussi l’UNICEF a donné son accord pour prolonger de 6 mois supplémentaires, les 6 mois de réactifs livrés par Aquassistance. De plus, la maintenance des installations sera assurée par les trois PHED régionaux respectifs (Public Health Engineering Departments du Ministère de la Santé), assurant ainsi leur pérennité.

Consultez également
Inde - études géophysiques à Rajewadi

Inde - études géophysiques à Rajewadi

L’ONG française Rain Drop vient en aide à des populations des régions agricoles les plus pauvres...

21 décembre 2020
Côte d'Ivoire - Achèvement des travaux à Niagbameko

Côte d'Ivoire - Achèvement des travaux à Niagbameko

Depuis 2015 Aquassistance accompagne l’association Hawai, qui rassemble des membres de la...

21 décembre 2020
Une station mobile de traitement à usage pédagogique en Jordanie

Une station mobile de traitement à usage pédagogique en Jordanie

Aquassistance est associée depuis fin 2019 au lancement du premier Master humanitaire en eau,...

21 décembre 2020
Prospective stratégique : bénévolat, formation et évaluation d'impacts

Prospective stratégique : bénévolat, formation et évaluation d'impacts

Le Conseil d’Administration et l’Equipe permanente ont constitué trois groupes pour travailler...

21 décembre 2020
Projet pédagogique à Sartrouville

Projet pédagogique à Sartrouville

Comprendre les enjeux de l’accès à l’eau dans le monde et découvrir comment fonctionne une ONG :...

21 décembre 2020
Guinée – A Maci, accompagnement social préalable aux travaux d’eau potable

Guinée – A Maci, accompagnement social préalable aux travaux d’eau potable

Nous veillons à l’avancement des projets ayant fait l’objet d’expertises, comme celui de Maci en...

17 décembre 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus