Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
Flash info spécial Covid-19

Flash info spécial Covid-19

La pandémie du Covid-19 rappelle plus que jamais l’importance de l’hygiène pour la vie collective et l’intérêt général en prévenant la propagation des maladies. Elle remet en perspective comment l’accès à l’eau et à l’assainissement conditionne la lutte contre les maladies.  Avoir accès à une eau saine, de proximité et en continu, pratiquer le lavage de mains et accéder à des latrines sont indispensables pour appliquer des bonnes pratiques d’hygiène et lutter contre toutes les maladies contagieuses. Cette crise sanitaire souligne donc l’intérêt de l’accès à ces services essentiels mais aussi la nécessité d’être en mesure d’assurer la continuité de ces services pour les populations et pour les établissements tels que les centres de santé qui ne peuvent fournir des soins de qualité sans y avoir un accès fiable et ininterrompu. L’action des comités de gestion de service de l’eau et de nos partenaires de terrain qui assurent la sensibilisation à l’hygiène est à l’honneur, nous allons donc nous efforcer de les encourager et renforcer ces messages.

storage?id=978451&type=picture&secret=rZcZ1i0FrsRIE6jNIUax0n9IKjEZCCP9xeEeUDJL&timestamp=1587117899

Avis à tous les chefs de projets et bénévoles : Bioforce a mis à disposition un outil d’auto-formation en français rapide, gratuit et en ligne, destiné aux acteurs qui devront assurer la prévention de la propagation du virus auprès des communautés locales, là où le confinement sera difficile : "STOP COVID-19 - Les essentiels pour la prévention et le contrôle du virus". N’hésitez pas à partager avec vos partenaires de terrain !

Sur le plan associatif, cette crise sanitaire porte un coup à l’aide humanitaire et multiplie les obstacles à l’action. Elle bouleverse aussi les dispositifs d’aide car l’humanitaire ou le bénévole, habituellement mobilisé pour améliorer les choses peut lui-même être porteur du virus et devenir le problème.

Les mesures prises par de nombreux gouvernements dans les pays où Aquassistance intervient semblent propres à ralentir la propagation du virus mais nos partenaires nous disent déjà qu’avec un système de santé public très fragile, de nombreux travailleurs précaires et de paysans qui sans activité journalière se retrouvent sans ressources, la mise en œuvre efficace du confinement constitue un défi majeur.

Certains de nos projets sont en « stand-by » du fait des mesures de confinement et de l’impossibilité pour certaines entreprises de quitter la capitale pour rallier les chantiers ruraux. Cependant, Aquassistance reste mobilisée et suit autant que faire se peut les projets en cours d’exécution en maintenant les contacts avec les entreprises et les prestataires. Aquassistance se prépare également à « l’après Covid-19 » pour répondre aux futures demandes de nos bénéficiaires et partenaires. La crise permettra-t-elle de remettre l’accès aux services essentiels et l’atteinte des Objectifs de Développement Durable au cœur des priorités mondiales ?

storage?id=978457&type=picture&secret=RkcQafNZO9rD31L2R6BMRRBNZZYud1AH6pR2gpWy&timestamp=1587118157storage?id=982834&type=picture&secret=CKvnnZfzg0nHtXXWLSTpsmt2u2MHEguO2SVgeN30&timestamp=1587372981storage?id=978461&type=picture&secret=TbsdiKbqmja8lTKmLIXsV3D2J3VmJXzpdpSvx7WD&timestamp=1587118222

Quelle action en France?

Depuis le début du confinement, Aquassistance a été sollicitée par plusieurs partenaires urgentistes, à savoir Action Contre la Faim (ACF), Première Urgence Internationale (PUI) et Solidarités International (SOL). Il s’agirait d’intervenir en Île-de-France mais aussi potentiellement en PACA et Nouvelle-Aquitaine pour la mise en place de points d’eau pour les populations à la rue ou en habitat précaire (campement, bidonville), particulièrement vulnérables dans ce contexte de crise sanitaire. Ces actions d’urgence, s’intègrent dans la continuité de programmes menés par des acteurs associatifs avant la crise, et visent à répondre aux besoins critiques et urgents dans le domaine d’hygiène de ces populations en habitat informel. L’intervention d’Aquassistance consisterait à assister les ONG sur le terrain pour réaliser des points d’eau, en coordination avec les collectivités concernées et les services techniques et/ou exploitants. A ce jour, Aquassistance attend le retour des partenaires qui identifient les besoins et les sites prioritaires à desservir, et s’entretiennent avec les communes et les autorités concernées pour obtenir les habilitations/autorisations indispensables à toute intervention.

Consultez également
Congo Brazzaville - Expertise à Mossendjo

Congo Brazzaville - Expertise à Mossendjo

L’automne 2021 a été l’occasion d’une reprise des projets en République du Congo, avec deux...

22 décembre 2021
Togo - une diversité de projets

Togo - une diversité de projets

L’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à la gestion des déchets a fait l’objet de pas...

21 décembre 2021
Formations par et pour les bénévoles

Formations par et pour les bénévoles

Les formations d'Aquassistance ont repris en 2021, avec une offre destinée aux adhérents, pour...

17 décembre 2021
Cameroun - travaux et évaluation

Cameroun - travaux et évaluation

Cinq intervenants d’Aquassistance, quatre bénévoles et le Délégué Général, sont partis en même...

16 décembre 2021
Sénégal - des projets actifs en gestion des déchets

Sénégal - des projets actifs en gestion des déchets

Une équipe de trois bénévoles aguerris en matière de gestion des déchets, Jean-Luc Besset,...

14 décembre 2021
Objectif : certification OMS

Objectif : certification OMS

Secouristes Sans Frontières Medical Team (SSF MT), ONG urgentiste, a établi avec Aquassistance...

8 décembre 2021