Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
Bienvenue<br />
à Abou dans l’équipe d’Aquassistance !

Bienvenue
à Abou dans l’équipe d’Aquassistance !

L’équipe d’Aquassistance a reçu du renfort à partir de cet automne, en la personne d’Abou Sall, en contrat d’alternance, qui partage son temps de travail entre son école, la Fondation SUEZ et notre association. Pour vous le présenter, rien de mieux qu’une mini-interview.

Quelles études suis-tu ?

AS : Je suis actuellement en première année d’un Master Business Development chez PPA Business School de Paris.

En quoi consiste ton travail chez Aquassistance ?

Tout d’abord j’instruis les projets qui sont soumis à Aquassistance, notamment par le biais de l’application Optimy, en complétant une fiche de synthèse et une grille d’analyse chiffrée. Je suis aussi chargé de la correspondance avec les ONG demandeuses.

Je participe également à la vie de l’association, principalement à l’organisation des formations et à l’animation du réseau des ambassadeurs.

En tant que Sénégalais, quel regard jettes-tu sur les projets d’Aquassistance en Afrique de l’Ouest ?

C’est une chance qu’une telle association existe et qu’elle donne aux populations un accès à une ressource qui est vitale, l’eau, dans des zones où le besoin est très important. Cela permet d’éviter les corvées d’eau qui incombent surtout aux jeunes, favorisant ainsi l’éducation et l’agriculture.

Comment s’est passée ton intégration dans l’équipe d’Aquassistance en cette période de confinement ?

Mon intégration s’est très bien passée. J’appréhendais un peu cette étape, comme je ne connaissais que deux membres de l’équipe. J’ai découvert une équipe très sympathique, qui a pris le temps de m’expliquer le fonctionnement de l’association afin que je me sente le plus à l'aise possible dans mes missions et que je devienne autonome rapidement.

Arrives-tu à concilier ton travail entre l’école, la Fondation SUEZ et Aquassistance ?

Je suis très carré là-dessus, arrivant à m’organiser pour effectuer les tâches dans les meilleurs délais. Avec mon expérience du télétravail et une bonne organisation, je m’en sors bien.

Les cours à distance se passent très bien, j’en ai déjà fait le test l’année dernière, pendant le confinement et les grèves des transports. J'ai pu suivre les cours à distance, faute de pouvoir me déplacer.

Vois-tu ton avenir dans le domaine associatif ?

Mon avenir professionnel probablement pas, mais je compte continuer à m’y engager à titre personnel.

Consultez également
Inde - études géophysiques à Rajewadi

Inde - études géophysiques à Rajewadi

L’ONG française Rain Drop vient en aide à des populations des régions agricoles les plus pauvres...

21 décembre 2020
Une station mobile de traitement à usage pédagogique en Jordanie

Une station mobile de traitement à usage pédagogique en Jordanie

Aquassistance est associée depuis fin 2019 au lancement du premier Master humanitaire en eau,...

21 décembre 2020
Prospective stratégique : bénévolat, formation et évaluation d'impacts

Prospective stratégique : bénévolat, formation et évaluation d'impacts

Le Conseil d’Administration et l’Equipe permanente ont constitué trois groupes pour travailler...

21 décembre 2020
Projet pédagogique à Sartrouville

Projet pédagogique à Sartrouville

Comprendre les enjeux de l’accès à l’eau dans le monde et découvrir comment fonctionne une ONG :...

21 décembre 2020
Guinée – A Maci, accompagnement social préalable aux travaux d’eau potable

Guinée – A Maci, accompagnement social préalable aux travaux d’eau potable

Nous veillons à l’avancement des projets ayant fait l’objet d’expertises, comme celui de Maci en...

17 décembre 2020
Togo - l'assainissement à Toyinouhoé

Togo - l'assainissement à Toyinouhoé

Aquassistance a alimenté en eau le village de Toyinouhoé, dans la Région des Plateaux au Togo,...

17 décembre 2020
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus