Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark

Retour
Guinée – A Maci, accompagnement social préalable aux travaux d’eau potable

Guinée – A Maci, accompagnement social préalable aux travaux d’eau potable

Nous veillons à l’avancement des projets ayant fait l’objet d’expertises, comme celui de Maci en Guinée, région de Mamou (3000 habitants concernés), soumis par l’association Women of Africa Guinée. La première partie de ce projet vient d’être financée grâce au concours de l’association Eau sans Frontières, de la Communauté d’Agglomération du Pays Voironnais, du Rotary Club de Voiron et de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse pour un budget total de 230 K€, permettant l’accès à l’eau de 5 des villages de la Commune de Maci.

La mission exploratoire et la mise au point du projet technique ont eu lieu en avril 2018, complétées par des essais de pompage en juin 2018. Il est donc prévu d’équiper deux forages en pompage solaire et de créer un mini-réseau à Maci-Centre et dans le village de Ley Tanghé, densement peuplés.

Dans la zone Sud, plus rurale, à l’habitat plus dispersé et l’alimentation en eau plus tendue, des solutions simples et peu coûteuses ont été identifiées pour permettre d’améliorer à court-terme les conditions d’accès à l’eau des populations : protection et aménagement des sources existantes, installation de pompes à motricité humaine sur des puits existants.

L’alimentation pérenne en eau potable repose également sur la mise en place d’un comité de gestion assurant la maintenance du système. Le projet prévoit donc, avant de commencer les travaux, de renforcer les capacités des comités de gestion existants et de sensibiliser les populations sur l’importance de payer l’eau.

En milieu rural guinéen, les communes sont maître d’ouvrage. La commune de Maci sera donc propriétaire des ouvrages réalisés. Les comités de gestion seront rattachés à une Unité de Gestion du Service Public d'Eau (UGSPE), à créer avec la commune.

Enfin, pour améliorer les conditions de santé à Maci, le projet inclut la formation de la population à une hygiène de base, à la gestion des eaux usées et excrétas ainsi que la réhabilitation des latrines scolaires et la mise en place de lave-mains pour promouvoir les bonnes pratiques d’hygiène auprès des élèves.

Aquassistance avait lancé une consultation en septembre pour ces prestations d’accompagnement social. C’est l'organisme guinéen ODIC (Organisation de Développement Intègre Communautaire) qui a été choisi. Un des bénévoles de notre partenaire local, Women of Africa Guinée, sera également formé pour continuer le suivi, une fois la prestation d’ODIC terminée.

Le programme d’accompagnement social a démarré le 1er décembre 2020. Nous espérons pouvoir commencer les travaux début 2021, dès qu’il nous sera possible de retourner sur le terrain.

storage?id=1359239&type=picture&secret=9OzUoPD2d3CKOwRgy8BMI1jFPRRCUKgb5HroQFmj&timestamp=1608223309
Consultez également
Congo Brazzaville - Expertise à Mossendjo

Congo Brazzaville - Expertise à Mossendjo

L’automne 2021 a été l’occasion d’une reprise des projets en République du Congo, avec deux...

22 décembre 2021
Togo - une diversité de projets

Togo - une diversité de projets

L’accès à l’eau potable, à l’assainissement et à la gestion des déchets a fait l’objet de pas...

21 décembre 2021
Formations par et pour les bénévoles

Formations par et pour les bénévoles

Les formations d'Aquassistance ont repris en 2021, avec une offre destinée aux adhérents, pour...

17 décembre 2021
Cameroun - travaux et évaluation

Cameroun - travaux et évaluation

Cinq intervenants d’Aquassistance, quatre bénévoles et le Délégué Général, sont partis en même...

16 décembre 2021
Sénégal - des projets actifs en gestion des déchets

Sénégal - des projets actifs en gestion des déchets

Une équipe de trois bénévoles aguerris en matière de gestion des déchets, Jean-Luc Besset,...

14 décembre 2021
Objectif : certification OMS

Objectif : certification OMS

Secouristes Sans Frontières Medical Team (SSF MT), ONG urgentiste, a établi avec Aquassistance...

8 décembre 2021