Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>

Actualités

Retour
RDC (île d’Idjwi) - Expertise dans les centres de santé

RDC (île d’Idjwi) - Expertise dans les centres de santé

En avril 2007, Jean-Marie Battarel (hydrogéologue retraité), Bruno Ruffy (agent de réseau aux Eaux de Provence) et Mathieu Le Corre (ingénieur chez Aquassistance) ont expertisé des dispensaires et hôpitaux de l’île lacustre d’Idjwi du point de vue de l’eau et de l’assainissement.

Voilà une île au cœur de l’Afrique aussi densément peuplée que la Belgique : Idjwi – 190 000 habitants sur 280 km2 ! C’est que son insularité même en a fait un refuge pendant les années noires que la région a traversées. Sa terre fertile s’est couverte de jardins dont le produit est exporté vers le « continent ». Ses forêts se sont réduites en peau de chagrin : leur bois devient charbon et barques.

La paix est revenue, tout du moins sur papier, et peu à peu le calme semble revenir aussi. L’heure est aux inventaires. Comme 9 autres zones de santé des 34 que compte la province du Sud Kivu, celle d’Idjwi est administrée par le bureau diocésain des œuvres médicales (BDOM).

Cette structure de l’église catholique est soutenue par l’Ordre de Malte, et entre autres sa branche belge : Malta Belgium International (MBI). Le BDOM souhaite remettre en état les infrastructures sanitaires de l’île, en particulier les centres hospitaliers et les centres de santé, MBI a cherché en Belgique des partenaires techniques pour ce faire, dont Energy Assistance. Sa mission était d’expertiser l’approvisionnement en énergie de ces structures. La nôtre, qui lui faisait suite, consistait à étudier la faisabilité d’une amélioration de leur approvisionnement en eau.

Une grande partie des centres de santé de l’île ont été visités, tant au sud qu’au nord. De nombreuses sources ont été examinées et l’optique choisie par notre mission a été d’améliorer aussi l’approvisionnement en eau des habitants voisins des centres. Il ressort de cette étude d’abord que divers acteurs travaillent sur l’hydraulique rurale dans l’île sans bien se connaître, ni bien coordonner leurs actions. Par ailleurs, si la partie sud de l’île semble bien couverte en adductions d’eau, leur gestion semble défaillante ce qui entraîne des pénuries d’eau là où la ressource est probablement suffisante. La partie nord, elle, est assez dépourvue de systèmes d’approvisionnement en eau, seuls deux ont été identifiés. Les problèmes de gestion s’y retrouvent tout autant qu’au sud…

Quelques améliorations techniques simples ont été proposées, quelques possibles adductions ont été identifiées. Ce sont là des détails ; l’essentiel serait de mettre sur pied un travail de planification stratégique de l’approvisionnement en eau de l’île. Celle-ci doit permettre, de manière participative, de faire le relevé des sources existantes et de leur état (certaines, plus représentatives, devront alors être attentivement suivies par des mesures régulières de débit), des réseaux existants, de ceux en cours de réalisation et de ceux planifiés. Ces informations, croisées avec la cartographie de l’île, le recensement de sa population et de sa démographie, doivent donner aux autorités locales concernées les moyens de décider des priorités et d’y orienter les efforts.

Consultez également
[Evènement] Retrouvez-nous aux Mureaux ce week-end !

[Evènement] Retrouvez-nous aux Mureaux ce week-end !

Ce week-end se tiendra la troisième édition des “manifestations collectives” de restitution de...

7 février 2019
Indonésie - Nouvelles du terrain à Sulawesi

Indonésie - Nouvelles du terrain à Sulawesi

Fin octobre dernier, deux unités de potabilisation d’eau étaient déployées en Indonésie pour...

5 février 2019
[Evènement] Vœux SUEZ Eau France, nous y étions !

[Evènement] Vœux SUEZ Eau France, nous y étions !

Pour la première fois, AQUASSISTANCE a été conviée aux vœux de deux entités majeures...

5 février 2019
Togo - Retour sur la mission d’expertise pour Tado

Togo - Retour sur la mission d’expertise pour Tado

A la nuit tombée, pendant la saison sèche, les habitantes de Tado prennent leur bassine et se...

3 décembre 2018
Togo - Réception définitive du projet à Akloa & Tomegbé.

Togo - Réception définitive du projet à Akloa & Tomegbé.

Le projet concernait l’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement de deux villages...

1 décembre 2018
Sénégal - Réception provisoire à Guélodé

Sénégal - Réception provisoire à Guélodé

Le projet concerne l’amélioration de l’accès à l’eau et à l’assainissement de quatre villages...

30 novembre 2018
Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus